Le fluor : est-ce bon tout au long de la vie ?

Il y a 2 sortes de fluor : celui que l'on avale (fluor systémique) et celui que l'on applique sur les dents (fluor topique).

On sait maintenant que le fluor que l'on avale, dans l'alimentation, les comprimés et les gouttes, ne permet pas de renforcer les dents pendant leur formation. Son seul intérêt est d'agir sur les dents déjà en bouche, pendant son passage, avant d'être avalé.

Une trop grande quantité de fluor avalé peut provoquer des tâches blanches (fluorose dentaire) sur les dents en cours de formation (essentiellement entre l'âge de 1 et 5 ans). C'est très rare en France, en Belgique et en Suisse.

En savoir plus : sel fluoré.

Le fluor topique est plus intéressant. On le retrouve dans les dentifrices à différentes concentrations, dans certains bains de bouche. On peut également le retrouver dans des produits applicables au cabinet dentaire par votre dentiste: les gels fluorés et surtout les vernis fluorés. 

En France, la pose de vernis fluoré par le chirurgien-dentiste est prise en charge par l'Assurance Maladie chez l'enfant de 6 à 9 ans.

Dans l'état actuel des connaissances, le fluor topique, en particulier dans les dentifrices, est considéré comme un élément important dans la lutte contre les caries. Il est sans risque pour la santé des enfants et des adultes quand il est bien dosé et utilisé correctement. 

Chez la femme enceinte, les comprimés fluorés n'ont PAS d'intérêt. En revanche, le brossage des dents doit être renforcé.

Chez l'enfant de moins de 6 ans, les comprimés et les gouttes sont réservés à des cas où le risque de caries est très élevé.

Le nettoyage des dents:

- avec un dentifrice fluoré doit se faire dès l'apparition des premières dents,

- la concentration en fluor doit être adaptée à l'âge,

- plus l'enfant grandit et plus la quantité de dentifrice augmente: une simple trace de dentifrice au début puis l'équivalent d'un petit pois,

- il est recommandé de ne pas avaler le dentifrice!

A partir de 6 ans, quand l'enfant sait recracher correctement, on peut utiliser une quantité plus importante de dentifrice. Votre chirurgien-dentiste pourra vous indiquer la concentration de fluor la plus adaptée.

Chez le pré-adolescent et l'adolescent, le risque de caries peut augmenter, notamment en raison d'un traitement orthodontique. Le chirurgien-dentiste pourra prescrire un dentifrice avec une quantité supérieure de fluor, disponible sur prescription en pharmacie.

Le chirurgien-dentiste saura s'il doit compléter la prévention de la carie avec des scellements de sillons sur les molaires ou avec des vernis, des bains de bouche ou des gels fluorés.